Numéro d'inventaire : 1991.2.92

Auteur : Identification :
Fichier : Personne
Nom : LANDOWSKI
Prénom : Paul

Données biographiques :
Lieu de naissance : Paris
Date de naissance : 1875
Lieu de décès : Boulogne-Billancourt
Date de décès : 1961

Date de création : 1930

Désignation : Sun Yat-sen
Désignation : Ronde-bosse

Matière : Plâtre

Mesures :
Hauteur en cm  58
Largeur en cm  31,5
Profondeur en cm  35,5

Utilisation / destination : Mausolée Sun Yat-sen, Nankin
Lieu d'util. / dest. :
Chine
Maquette pour le mausolée de Sun Yat-sen à Nankin.
Une réduction en bronze de cette maquette a été envoyée à Sun Fo en 1935. Une autre réplique en bronze, demandée par le ministère chinois de l'Education nationale, a été installée au musée Sun Yat-sen à Taipei en 1965.

HISTORIQUE :
Sun Yat-sen (1866-1925), médecin et activiste révolutionnaire, fut le premier président de la jeune république de Chine, née en 1911 sur les ruines de la dynastie des Qing.
Contacté par l'Ambassade de Chine en France en 1927, pour réaliser cette sculpture, Paul Landowski s'attelle à la tâche en se fondant sur de la documentation et en faisant poser le fils de Sun Yat-sen, Sun Fo, dont il fait le buste dans son atelier boulonnais. Suivant les instructions du comité exécutif du Guomindang, mais défendant aussi ses propres choix artistiques, il préfère représenter Sun Yat-sen en costume chinois plutôt qu'européen, avec aux pieds des souliers neutres, et non les chaussures traditionnelles à bouts recourbés. Il réalise aussi les six bas-reliefs du socle de la sculpture, qui retracent les principaux épisodes de la vie de Sun Yat-sen. Au final, le comité exécutif le félicite, retrouvant dans ce portrait "l'énergie et la concentration" du fondateur de la République. Song Tching Ling, veuve de Sun Yat-sen, lit aussi dans son visage l'expression de feu son mari.
La sculpture en marbre finale, haute de près de cinq mètres, est installée dans la salle des cérémonies mausolée de Sun Yat-sen, situé dans les Monts pourpres, près de Nankin. Les bas-reliefs ornent son socle. Ce mausolée campaniforme se déploie sur un site grandiose, qui invoque l'idée d'une cloche sonnée pour "éveiller les peuples".

Acquisition : 1991.2 Don : Héritiers de Paul Landowski

Département : Musée-jardin Landowski

Référence bibliographique : Isay Raymond : P. Landowski
p. 34
Référence bibliographique : Beaux-arts, 20 juin 1940
Pierre Berthelot : "L'Atelier de Landowski", p. 11
Référence bibliographique : Landowski. La main et l'esprit, 1961
Référence bibliographique : Landowski, W. Wilder,1989
Référence bibliographique : Landowski, cat. raisonné, 2009
p. 282
Référence bibliographique : Sun-Yat-sen de Paul Landowski, Cultures 2012

Référence d'exposition : Paul Landowski - Images Orient, 1998
Référence d'exposition : Salon des Beaux-Arts de Boulogne, 1953
Cat. n° 8 (version en bronze fonte Rudier).
Référence d'exposition : Musées Royaux,  Bruxelles, 1965

Multimedia :
Multimedia :
Multimedia :
Multimedia :

Vignette

Vignette

Vignette

Vignette