Groupe "Un vrai projet pour Boulogne-Billancourt"

LE DÉBAT DÉMOCRATIQUE

«La démocratie est le pire des systèmes à l’exclusion de tous les autres » disait Winston Churchill. En France, il faut le rappeler inlassablement, notre système démocratique constitue le fondement de notre vivre ensemble.

C’est pourquoi nous soutenons l’initiative du président de la République de permettre au plus grand nombre de s’exprimer. Les débats organisés un peu partout en France, pratiquement dans toutes les communes, rencontrent un franc succès, conforme à l’attente des Français et revivifiant notre démocratie. Dans notre ville, plusieurs réunions ont été organisées à l’initiative de la mairie ainsi que de plusieurs
associations, permettant aux Boulonnais de participer au grand débat national.

Ce moment de vitalité démocratique rend encore plus criant le triste état de la démocratie locale pratiquée dans notre ville.

Ainsi le législateur a prévu la présentation chaque année au conseil municipal d’un document appelé Débat d’Orientation Budgétaire DOB dont l’objectif est d’éclairer dans une perspective de moyen terme les décisions qui seront prises dans le cadre budgétaire annuel. Ce document a été présenté à la dernière
séance du conseil municipal.

Les deux tiers de ce DOB sont consacrés, comme chaque année, à un florilège d’autosatisfactions et d’autojustifications quant à la gestion des finances de la ville. Comme chaque année est passé sous
silence l’état catastrophique de la dette consolidée de la ville, plombée par onze années de tergiversations,
de changements de pied et de retards dans l’aménagement de l’Île Seguin.

Quant à l’avenir, on nous annonce en grande pompe une politique ambitieuse et volontariste (sic) autour d’un nouveau cycle de grands investissements (resic) qui ne sont autres que le recyclage des projets déjà engagés et qui ont pris du retard. On nous annonce aussi pour 2019 le démarrage de nouveaux projets emblématiques (reresic), sauf que ces projets sont seulement en cours de définition. Cela n’interdit pas la communication car, à défaut de contenu, ils ont un nom ronflant : Boulogne-Billancourt 2024. Il s’agirait d’un palais des sports de 5000 places qui pourrait (?) accueillir le basket féminin à l’occasion des prochains jeux olympiques. Une idée très floue qui semble bricolée à la dernière minute pour pimenter ce document d’orientation. Où installer cette salle dans notre ville saturée ? Comment sera-t-elle financée par notre ville surendettée ? Aucune de ces questions n’a obtenu de réponse, aucune discussion ne s’est engagée. Ainsi va la démocratie locale à Boulogne-Billancourt, illustration parfaite de la notion de zéro absolu.

Pierre Laurencin et le groupe
« Un vrai projet pour Boulogne-Billancourt ».
Permanence (ouverte le mardi matin de 9 h 30 à 13 h et le vendredi après-midi de 14 h à 18 h).
63, rue de Billancourt, 92100 Boulogne-Billancourt.
Tél. : 01 41 31 39 78. Courriel : uvppbb@gmail.com