Sécurité

Soyons tous responsables ! Respectons les mesures d'hygiène et de distanciation physique pour préserver notre santé et celle des autres.

De nouvelles mesures pour freiner la propagation de la Covid-19

Compte-tenu de l’évolution de la situation épidémique dans le département, classé en zone d'alerte maximale, de nouvelles mesures de prévention sont mises en place sur le territoire par arrêté préfectoral à compter du mardi 6 octobre et jusqu'au lundi 19 octobre 2020 inclus, parmi lesquelles : 

  • la fermeture totale des cafés et bars. Les restaurants restent ouverts à condition de respecter le protocole recommandé par le haut conseil de la santé publique
  • l'interdiction des fêtes étudiantes
  • la fermeture des différents types de structures accueillant des salons, des foires, ou tel que des chapiteaux qui n'étaient pas explicitement visés précedemment 
  • une jauge à 50 % de la capacité maximale (dans la limite de 1 000 personnes) pour les établissements de plein air (stades, hippodromes, etc.), hors équipes techniques
  • une jauge à 4 m² par client dans les centres commerciaux et les grands magasins 

Retrouvez notre dossier complet ici

 

Transports 

    Le port du masque est obligatoire pour les usagers à partir de 11 ans dans les transports en commun, les trains, les taxis, VTC et les véhicules de covoiturage (en l'absence de protection physique séparant le conducteur du passager), ainsi que dans les avions.

    Les infractions à ces règles sont sanctionnées d'une amende de 135€ ou de 200€ en cas de récidive. En cas de majoration, l'amende passe à 450€ (décret paru au journal officiel du 29 mars 2020).

    Le port du masque est obligatoire dans toute la ville

    Compte-tenu de l’évolution de la situation épidémique dans le département, et en complément des mesures déjà en vigueur et de l'arrêté préfectoral du 24 août 2020un nouvel arrêté a été pris jeudi 27 août 2020 par la préfecture de Police, généralisant le port du masque à l'ensemble de l'espace public à Paris et dans la petite couronne (Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine-Val-de-Marne). 

    À compter du vendredi 28 août, à 8h, le port du masque est obligatoire pour tous les piétons circulant dans les espaces publics, deux-roues, trottinettes et autres engins de mobilité personnels, motorisés ou non. Les usagers circulant à l’intérieur des véhicules à moteur (voitures des particuliers, camionnettes ou poids lourds des professionnels) sont dispensés de cette obligation. Tout contrevenant s’exposera à une amende de 135 €.

    Des précisions sur le port du masque : par communiqué du vendredi 28 août, la préfecture de Police précise que les enfants de moins de 11 ans ne sont pas tenus de porter le masque. S'agissant des personnes exerçant une activité physique au titre de la course à pied ou du vélole port du masque n'est pas exigé.

    Consultez l'arrêté du 31 août de la préfecture des Hauts-de-Seine rendant obligatoire le port du masque dans le département

    Respectons les gestes barrières

    • Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydroalcoolique
    • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir jetable
    • Se moucher dans un mouchoir à usage unique puis le jeter
    • Éviter de se toucher le visage
    • Respecter une distance d'au moins un mètre avec les autres
    • Saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades.

    En complément de ces gestes, portez un masque quand la distance d'un mètre ne peut pas être respectée.

     

    Victime ou témoin, composez le 17 (112 avec un portable) pour signaler une infraction qui nécessite l’intervention immédiate de la police.

    • accidents de la route, troubles à l'ordre public, infractions pénales, violences, agression, vol à l’arraché, cambriolage, etc...
    • détailler : votre identité (victime, témoin, accompagnant ?), l'adresse précise de l’endroit où les services doivent intervenir et le motif précis de l’appel.

    Composez le 15 seulement en cas de

    • détresse vitale, grandes urgences médicales à domicile, blessés par accident, malaises dans un lieu public, accidents du travail
    • détailler : votre identité (victime, témoin, accompagnant ?), l'adresse précise de l’endroit où les services doivent intervenir et le motif précis de l’appel