Jeunesse, Vie de quartier, Vie municipale

Boulogne-Billancourt, première ville de France à lancer un budget participatif destiné aux 15-25 ans

Le conseil municipal de la Ville de Boulogne-Billancourt a voté la mise en place - à titre expérimental - d’un budget participatif jeunesse d'un million d’euros (près de 65€ par jeune de 15 à 25 ans) en séance jeudi 18 mars 2021.

Publié le

L’engagement des Boulonnais est au cœur de la démocratie locale depuis 2008. Suivant une recommandation du Cesel de 2019, la Ville met en place à titre expérimental cette proposition qui va permettre aux plus jeunes de déposer des projets d’intérêt général, qui, s’ils sont retenus, pourront être soumis, à un vote de la population.

C’est une première en France ! En cette période difficile, nous voulons donner la possibilité aux 15.600 jeunes de 15 à 25 ans de s’investir pour l’intérêt général en participant au développement de leur ville ! Ce budget participatif est un outil d’avenir, hautement démocratique et fédérateur;

Pierre-Christophe Baguet, maire de Boulogne-Billancourt

C’est un cercle vertueux : individuellement ou à plusieurs, les jeunes Boulonnais âgés de 15 à 25 ans pourront déposer, sur une plateforme dédiée ou sur un lieu géographique donné, le ou leurs projets ayant pour but d’améliorer la qualité de vie, d’imaginer la ville de demain, et ce, au bénéfice de tous les concitoyens. Pour cela, ils doivent avoir un impact positif en terme de développement durable, en regard de l’agenda 2030 de l’Organisation des Nations Unies.

Quels secteurs d'activité sont éligibles au budget participatif ?

Les projets peuvent concerner tous les publics et tous les âges. À titre d’exemple, ils peuvent recouvrir les thématiques suivantes, mais toutes les idées sont les bienvenues.

  • Éco-citoyenneté, gestion des déchets, cadre de vie, biodiversité;
  • Condition animale;
  • Économie et emploi, numérique;
  • Petite enfance et éducation, jeunesse, famille, solidarité, santé;
  • Mémoire;
  • Culture, sport;
  • Prévention et sécurité;
  • Rayonnement local et international;
  • Vie associative.

Qui peut déposer un projet ?

L’appel à projets s’adresse, individuellement ou collectivement, aux jeunes âgés de 15 à 25 ans, résidant, étudiant, ou travaillant à Boulogne-Billancourt. Les personnes ayant un mandat électif ne peuvent pas déposer de projet. Il est possible de déposer plusieurs projets, dans la limite de 50 000€ par proposition. Les projets peuvent concerner un ou plusieurs des six quartiers, ou la totalité de la ville.

Comment déposer un projet ?

La personne intéressée doit déposer son projet sur une plateforme en ligne dédiée qui sera mise en place prochainement. Il s’agit bien sûr de présenter le projet de façon claire et efficace et de renseigner les éléments d’identité classique du porteur, justificatifs à l’appui.

Que se passe-t-il après le dépôt du projet ?

En premier lieu, le comité de validation va examiner sa recevabilité, en particulier son impact positif en terme de développement durable, au sens large. Le projet devra :

  • Servir l’intérêt public (ne pas répondre à des intérêts privés);
  • Ne pas comporter d’éléments de nature discriminatoire et/ou diffamatoire, contraires à l’ordre public ou au principe de laïcité;
  • Relever des compétences de la Ville et être localisé sur le territoire communal;
  • Ne pas interférer avec un projet municipal déjà prévu ou engagé;
  • Ne pas générer de situation de conflit d’intérêt (par exemple, un porteur de projet ne peut être le prestataire chargé de sa mise en œuvre totale ou partielle).

À l’issue de l’étude de recevabilité, le comité validera la liste des projets.

Une fois les projets jugés recevables, que se passe-t-il ?

Les projets recevables feront l’objet d’une étude par les services administratifs compétents de la Ville, pour en déterminer la faisabilité technique, juridique et financière. Seules les dépenses d’investissement et les dépenses de fonctionnement directement liées au projet (hors masse salariale) sont acceptées. La mise en œuvre est soumise aux réglementations, lois et procédures auxquelles est contrainte la Ville : code général des collectivités territoriales, réglementation relative aux marchés publics, etc.

Les projets ne peuvent porter que sur des terrains ou espaces communaux. Ceux dont la réalisation dépasserait le cadre annuel pourront être écartés. Le comité de validation peut proposer d’ajuster ou de fusionner des projets présentant des caractéristiques et/ou des objectifs similaires : les porteurs concernés en sont informés et sont associés à la formalisation de la nouvelle mouture. Le comité de validation se réservera, à titre exceptionnel, la possibilité de déroger au montant maximal de 50 000 €, dans la limite de 80 000 € par projet.

Qui évaluera les projets ?

Par la suite, un comité de validation, composé d’élus de la Villede conseillers de quartier et de représentants de l’administration, accompagnera les projets durant les phases d’études de recevabilité et de faisabilité.

Enfin, chaque personne résidant, étudiant ou travaillant à Boulogne-Billancourt pourra voter pour les projets de son choix. La Ville aura ensuite la charge de mettre en œuvre les projets sélectionnés en lien avec leur(s) initiateur(s).

Comment voter ?

Les projets soumis au vote seront présentés sur la plateforme internet dédiée. Ce vote sera accessible aux personnes résidant, étudiant ou travaillant à Boulogne-Billancourt. Il sera possible de voter pour plusieurs projets.

À l’issue du vote, un classement sera établi selon le nombre de voix recueillies pour chaque projet, dans la limite de l’enveloppe financière globale. Les résultats seront publiés sur la plateforme. À l’issue du vote, les projets seront réalisés par les services de la Ville, en lien avec les porteurs.

Le comité de validation, aidé des conseils de quartier, effectuera le suivi de la mise en œuvre des projets et en assurera l’information.

Les Boulonnais vont pouvoir profiter de leurs talents et imaginations. Leurs projets sélectionnés vont renforcer et diversifier l’action municipale. Ils vont contribuer à faire de Boulogne-Billancourt une ville toujours plus harmonieuse, écologique et facile, au service de ses habitants. Une ville fière de son héritage et délibérément tournée vers son avenir. C’est aussi cela, agir au XXIe siècle pour le bien commun !

Pierre-Christophe Baguet, maire de Boulogne-Billancourt