Environnement, Santé, Vie de quartier

COVID-19 : le préfet des Hauts-de-Seine proscrit la désinfection des rues

Après l’avis du Haut Conseil de Santé Publique, le Préfet des Hauts-de-Seine proscrit la désinfection systématique des rues. Pour lutter contre la propagation du virus, le confinement, le respect des règles d’hygiène et de distanciation sont les méthodes qui ont montré leur efficacité.

Publié le

Après l’avis du Haut Conseil de Santé Publique, le Préfet des Hauts-de-Seine proscrit la désinfection des rues : 

"Après avoir saisi l'avis du Haut Conseil de Santé publique, l’efficacité de la désinfection systématique des rues pour lutter contre la propagation du virus n’est pas démontrée. Par ailleurs, l’impact éventuel de l’utilisation massive de produits désinfectants dans les lieux publics peut poser un problème environnemental et sanitaire non négligeable." 

Confinement, règles d'hygiène et distanciation sont efficaces

"Pour lutter contre la propagation du virus, le confinement, le respect des règles d’hygiène et de distanciation sont les méthodes qui ont montré leur efficacité. En conséquence, je vous encourage à continuer à procéder au nettoyage des rues avec les matériels et les équipements de protection individuelle habituels, tout en proscrivant l'aspersion de Javel ou autre désinfectant inutile et dangereux pour l’environnement."

Pour leur part, le ministère de la Santé et l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France conseillent très nettement de ne pas désinfecter les rues : « L’aspersion de Javel ou autre désinfectant est inutile tout en étant dangereuse pour l’environnement ». Sont invoquées « la faible persistance du virus sur les surfaces », conjuguée à « l’obligation générale de confinement » et à « la charge virale négligeable (du coronavirus) dans l’environnement ».

Un dispositif renforcé mis en place à Boulogne-Billancourt

A Boulogne-Billancourt, dès le début du confinement, la Ville et Grand Paris Seine Ouest ont mis en place un dispositif particulier pour assurer chaque jour la propreté et la salubrité à Boulogne-Billancourt :

  • 2 karchers déployés avec de l’eau projetée à 120°c
  • 7 laveuses au lieu de 5 habituellement parcourent les rues
  • Contrôle particulier des zones fréquentées et sensibles de la Ville : abords des EPHAD, de l’hôpital, des structures de santé, des crèches ouvertes, des abris bus...
  • Équipement de tous les agents en masques, gants et gels hydroalcoolique

Consultez notre rubrique CIVID-19 Propreté