Culture, Jeunesse, Sport

Paquebot Île-de-France : du sport à bord !

L'exposition "L'art déco, un art de vivre. Le paquebot Île-de-France" présentée au musée des Années 30, jusqu'au 15 mars 2020, propose au public de découvrir notamment les multiples activités sportives proposées à bord du navire.

Publié le

De la course de chevaux au catch, en passant par la natation ou le tir aux pigeons, de nombreuses activités sportives étaient proposés aux passagers du paquebot Île-de-France... Jusqu'au 15 mars 2020, l'exposition "L'art déco, un art de vivre. Le paquebot Île-de-France", présentée au Musée des Année 30, permet au public de décourvrir les différents loisirs auxquels les croisiéristes s'adonnaient à bord de ce navire mythique. 

Du sport en pleine mer

Gymnastique, shuffle-board, footing, deck-tennis...  Et même du tir au pigeons (en argile), des courses de petits chevaux grandeur nature ou des courses de chiens, qui faisaient le bonheur des nombreux parieurs ! Les voyageurs du paquebot Île-de-France n'avaient vraiment pas le temps de s'ennuyer à bord. Et si la météo ne s'y prêtait pas, le gymnase ou la salle de mécanothérapie étaient à disposition des vacanciers, pour pratiquer d'autres activités d'intérieur.

Des compétitions de natation  

En 1949, une piscine est même installée à bord : une aubaine pour les personnels qui organisent régulièrement des compétitions de natation entre eux ou avec d'autres équipages. Les marins du paquebot remportent d'ailleurs pendant trois années consécutives les épreuves du 50m nage libre (1952, 1953 et 1954) et du relais en 1953. 

Et même des combats de boxe

Ces derniers aiment aussi se confronter aux plus grands sportifs, de passage sur le paquebot, comme le célèbre boxeur Marcel Cerdan. La boxe, qui tient une place de choix, est très à la mode après la guerre. Des rings sont alors aménagés dans le gymnase, le grand hall et même sur le pont entre les cheminées du bateau. Des combats de catch sont parfois programmés. Côté sport, il y en a donc pour tous les goûts !