© Vincent Hilaire - Greenlandia

Culture, Education, Environnement, Familles, Formation, Jeunesse, Loisirs

Greenlandia, une initiative boulonnaise sur le climat et pour les citoyens, a besoin de vous !

Parrainée par l’explorateur Jean-Louis Étienne et soutenue par Nicolas Hulot, l’initiative Greenlandia et ses multiples actions sur cinq années entendent faire évoluer l’approche sur les bouleversements climatiques en cours. Portée par le Boulonnais Vincent Hilaire, cette aventure humaine, scientifique et pédagogique entre la France et le Groenland s’adresse en particulier aux jeunes générations.

Publié le

Remettre l’homme au coeur de la problématique climatique

Journaliste pour France Télévisions puis TF1, Vincent Hilaire a choisi, sa vie durant, d’aller à la rencontre des lieux isolés et surtout des gens qui les habitent. Après avoir accompagné pendant dix ans les expéditions Tara dans le Pacifique, l’Arctique ou l’Antarctique, le Boulonnais a décidé de répondre à sa façon à ces signaux d’alarme.

Il ne s’agit pas d’intégrisme environnemental, raconte l’ancien baroudeur, en ces temps de pandémie, de réchauffement climatique, nous voulons seulement alerter, nous projeter pour les générations futures, réfléchir à la façon de nous adapter et prendre en main notre destin. L’homme est à la fois la cause et la solution unique. Il est donc de notre responsabilité de trouver des solutions de sortie à cette crise qui couve.

Ainsi est né, il a six ans, à Boulogne-Billancourt, le projet Greenlandia. Porté depuis 2016 par l’association Innovations bleues, reconnue d’intérêt public, il repose sur trois axes :

  • pédagogique
  • scientifique
  • documentaire.

Parce qu’il s’y est déjà rendu trois fois et que rien n’égale le témoignage humain, le concept repose sur des relations étroites nouées avec le village d’Ittoqqortoormiit et ses 400 habitants, situé au Groenland, par 70 degrés nord, là-même où le commandant Charcot fit plusieurs expéditions.

La fonte de la banquise, là-bas, n’est pas une vue de l’esprit, témoigne Vincent, les ours blancs tenus de se rapprocher du village, en quête de nourriture, non plus. Nous voulons mieux comprendre les conditions d’existence de cette communauté, les secrets de sa résilience, d’abord par une approche d ’ethnologie climatique : dialoguer, écouter, transmettre. Tout le contraire d’une science coloniale.

Un volet pédagogique et éducatif

Outre l’aspect documentaire, le volet pédagogique fait déjà battre le coeur de Greenlandia. Six établissements scolaires, dont un collège "ambassadeur" en Bretagne, ont commencé, depuis septembre dernier, à surfer sur ce programme, y puiser des ressources et échanger, parfois aussi en direct avec leurs homologues de l’école d’Ittoqqortoormiit. "En tant que Boulonnais, j’ai suivi de près l’impact pédagogique de l’aventure de Stéphane Le Diraison sur le Vendée Globe pour la défense des océans, commente Vincent. J’ai également échangé avec l’himalayiste et marcheur des pôles Jérôme Brisebourg. Le projet en cours d’élaboration d’une Maison de la planète à Boulogne-Billancourt est tout à fait extraordinaire avec, aussi, un vulgarisateur exemplaire comme Corentin de Chatelperron sur les “Low Tech”. C’est peut-être comme ça que nous y arriverons, en sensibilisant les citadins, à commencer par les plus jeunes, de façon concrète, proche, humaine, en créant ici un véritable pôle local d’initiatives climatiques citoyennes."

Agrandir le cercle de partenaires

Last but not least, Greenlandia est aussi un projet scientifique à forte valeur ajoutée. À partir de l’été 2021, sous réserve des autorisations sanitaires, des entretiens ethnologiques, des échantillonnages et études scientifiques seront conduits avec 10 laboratoires français et européens au Groenland (climatologie, géologie, biologie, océanographie, glaciologie, etc.). Autant de données qui pourront être comparées, notamment, avec les recherches effectuées par le commandant Charcot il y a un siècle et ainsi mesurer l’étendue des changements climatiques. Et Vincent de conclure :

Mais pour cela, il faut que de nouveaux partenaires nous rejoignent, on est tout près du but !

par Christophe Driancourt

Pour en savoir plus et/ou soutenir le projet Greenlandia, cliquez ici !