Environnement, Vie de quartier

La collecte des déchets alimentaires expérimentée au marché Escudier

En partenariat avec Grand Paris Seine Ouest et le Syctom, la Ville lance la collecte des biodéchets au marché Escudier. Pratique et écologique !

Publié le

Depuis début août 2019, les commerçants du marché Escudier trient leurs biodéchets, c'est-à-dire l'ensemble des déchets d'origine végétale et animale. Une fois collectés, ceux-ci sont envoyés en unité de méthanisation pour y être valorisés :

  • en biogaz, une énergie 100% renouvelable qui permet de créer de l'électricité, de la chaleur ou d'être injectée dans le réseau de gaz
  • en digestat, une matière azoté qui est épandue par les agriculteurs pour enrichir les sols de leurs parcelles

Cette initiative s'inscrit dans un vaste plan d'expérimentation mené depuis novembre 2018 par Grand Paris Seine Ouest et le Syctom à l'échelle du territoire pour deux ans. À Boulogne-Billancourt, plusieurs écoles, dont la production de déchets alimentaires est supérieure à 10 tonnes par an, se sont également lancées dans l'aventure du tri et de la collecte des biodéchets. 

  • groupe scolaire Jean-Baptiste Clément
  • groupe scolaire Saint Denis
  • groupe scolaire Billancourt
  • école élémentaire Glacières

Une collecte étendue à l'ensemble du territoire d'ici 2025

Selon l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie, les déchets alimentaires représentent plus de 30 % du volume de la poubelle moyenne d'un ménage. Ils sont le plus souvent mélangés aux ordures ménagères. Le geste de tri des déchets alimentaires doit donc être pensé comme une collecte à part entière à l'instar du tri du verre, du papier et des emballages.

À travers cette opération, qui s'inscrit dans les objectifs de la loi sur la Transition Énergétique pour la croissance verte, Grand Paris Seine Ouest poursuit sa politique en faveur de l'environnement, dont la gestion des déchets est une composante essentielle, et souhaite permettre la mise en oeuvre d'un dispositif pertinent pour la valorisation des déchets alimentaires d'ici 2025.