Aménagement urbain

Le château Rothschild en quelques dates

Haut lieu de la vie financière et historique, décrit comme « l’un des plus fastueux témoignages des demeures privées du Second Empire », découvrez l'histoire de ce site exceptionnel.

Publié le

1817

Le baron Davilliers vend le domaine de Boulogne (7 hectares) et sa « maison de plaisance » au baron James Mayer de Rothschild pour la somme de 100 000 francs.

1855-1861

Reconstruction complète par James Mayer de Rothschild. Le parc se compose de jardins anglais et à la française. La réalisation du château est confiée à l’architecte peintre Eugène Lami et à l’architecte Armand-Auguste Joseph Berthelin. Dépendances et pavillons annexes voient
le jour. À son apogée, le domaine compte 39 hectares.

1868

Décès de James de Rothschild. Le château reste en usufruit à son épouse, Betty de Rothschild.

1886

Edmond James de Rothschild, fils cadet, hérite de la propriété à la mort de Betty de Rothschild. Il commande, vers 1900, la réalisation du jardin japonais au paysagiste japonais Hatta et modernise la demeure.

1934

Décès d’Edmond de Rothschild, puis de son épouse Adelaïde. L’ensemble revient à leur fille, Alexandrine de Rothschild. La famille d’Alexandrine gagne la Suisse quand éclate la Seconde Guerre mondiale. Occupé par l’état-major de la marine militaire allemande, le domaine sera restitué à sa propriétaire à la fin du conflit. La famille ne souhaitera plus y séjourner.

1951

Le château est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques et le parc est classé au titre des sites et monuments naturels.

1952

Alexandrine est obligée de vendre à l’Assistance publique une partie du domaine pour la construction de l’hôpital Ambroise-Paré, qui débute en 1963.

 

1965

Décès d’Alexandrine de Rothschild. Son neveu et unique héritier, Edmond Adolphe de Rothschild, est tenu de vendre des parcelles à l’État pour la construction de l’échangeur de l’autoroute A 13.

1979

La famille cède 15 ha du parc à la Ville contre un accord préfectoral de construction de logements baptisé « Villa Alexandrine ».

1982

Pour le franc symbolique, la famille Rothschild cède le parc à la ville de Boulogne-Billancourt, qui le « réhabilite et le restaure ». Le château est revendu à un premier opérateur privé.

1986

À l’issue de plusieurs reventes, le château et la parcelle dite des « Canadiens » sont acquis par une société de droit hollandais. La propriété est laissée à l’abandon.

1996

Inscription du château en totalité à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

2011

Le maire obtient un schéma directeur avec une réduction de constructions nouvelles de 11 000 à 6 000 m2.

2016

Rachat du château par Novaxia Investissement.

2017

Ouverture du château lors des Journées du patrimoine

2020

Début des travaux de réhabilitation du château Rothschild.
 

 

 

Château Rothschild : histoire et avenir d'un joyau