Vie de quartier

Le conseil municipal demande le maintien du point de vente de la SNCF au centre commercial Les Passages

Réuni en séance publique jeudi 19 décembre, le conseil municipal a adopté un vœu à l’unanimité demandant le maintien du point de vente de la SNCF implanté au 2, rue Tony Garnier, en centre-ville.

Publié le

Première ville de la région Île-de-France, après la capitale, Boulogne-Billancourt doit pouvoir bénéficier de service de qualité pour répondre aux besoins de ses 119 000 habitants et 90 000 personnes qui travaillent sur son territoire. Pour la municipalité, « ce point de vente apporte un service certain et nécessaire aux voyageurs et contribue au dynamisme de la galerie commerciale ». 

Pierre-Christophe Baguet a par ailleurs adressé à Jean-Pierre Farandou, président de la SNCF, un courrier en date du 9 décembre, resté sans réponse à ce jour, regrettant de n’avoir été aucunement informé par le groupe. Le maire y précise qu’il souhaite que le PDG de la SNCF réétudie cette décision dans l’attente d’un très prochain échange. 

Fournir un service de qualité au plus grand nombre

Au vu de la situation, le conseil municipal, réuni en séance publique jeudi 19 décembre, a adopté à l’unanimité un vœu demandant au président de la SNCF « de maintenir ouvert le guichet du centre commercial Les Passages afin de permettre à la SNCF de fournir un service de qualité sur son territoire et au plus grand nombre ».

À défaut, le conseil municipal demande au président de la SNCF de maintenir un lieu d’information et de vente dans un espace commercial à Boulogne-Billancourt. La Ville se tient même à sa disposition pour étudier ses besoins et l’accompagner dans cette démarche. 

Télécharger le voeu