Culture

L’écrivain boulonnais Arnaud de La Grange récompensé par le Prix Roger Nimier

Le romancier boulonnais Arnaud de La Grange a reçu hier le prestigieux prix Roger Nimier pour son livre Le Huitième soir (Gallimard), salué par la critique depuis sa parution en mars.

Publié le

Pour La  Croix, « ce très beau livre évoque la tragédie de Dien Bien Phû qui, en 1954, mit fin à la guerre d’Indochine » ; Télérama parle d’un magnifique roman, « l’histoire d’un homme qui rêvait d’aventures, et dont le destin se mêle à une tragique et héroïque page d’histoire. » Directeur adjoint de la rédaction pour l’international au Figaro, Arnaud de La Grange est boulonnais depuis plus de vingt ans. Il a participé au Salon du Livre 2017 avec son précédent roman Les Vents noirs (Jean-Claude Lattès) et y a animé en 2018 une table ronde sur la politique internationale.