Culture

Réouverture des jardins Albert-Kahn

À l’occasion des Journées européennes du Patrimoine les 21 et 22 septembre, le public retrouve le chemin des jardins Albert-Kahn. Après quatre années d’un vaste chantier de rénovation lancé par le Département, les scènes paysagères dévoilent à nouveau tous leurs charmes, sublimées par une mise en lumière scénographique. Pour ce qui est de la partie musée, il faudra attendre encore un peu.

Publié le

Lorsqu’il devient propriétaire de l’hôtel particulier boulonnais en 1895, Albert Kahn se consacre à sa passion pour l’art du jardin. L’ensemble paysager qu’il fait aménager se compose d’un jardin français complété par une roseraie et un verger, d’un jardin anglais, d’une forêt bleue et d’un marais, d’une forêt dorée et d’une prairie, d’un village japonais et d’une forêt vosgienne. Ces jardins, comme un voyage autour du monde, sont le pendant végétal de l’oeuvre de ce banquier humaniste, dédiée à un idéal de paix universelle à travers la connaissance respective de chaque culture. À l’instar du travail de restauration entrepris depuis les années 1990 à l’appui de la collection d’autochromes d’Albert Kahn, les interventions ont pris en compte les logiques paysagères dictées par l’histoire et l’esprit du lieu. L’arrière de la serre, anciennement bétonné, est aujourd’hui végétalisé en extension de la forêt vosgienne et l’espace situé entre les différents bâtiments de l’administration retrouve un caractère paysagé.

DES SCÈNES PAYSAGÈRES SUBLIMÉES PAR LA LUMIÈRE

Pas moins de 450 projecteurs et 1 827 ampoules LED basse tension ont été posés pour accompagner le cheminement des visiteurs entre les différents bâtiments. Entre deux balades dans les différents univers paysagers, l’architecture du musée se dévoile avec, notamment, la façade de la grande galerie d’exposition et la serre en cours de restauration. L’éclairage souligne également la programmation en cours : expositions photos, présentations ou encore visites guidées. En 2021, l’ensemble du site et le nouveau muséeseront ouverts au public.

Plus d’informations sur http://albert-kahn.hauts-de-seine.fr/