Sécurité, Solidarité, Vie de quartier, Vie municipale

COVID-19 : respectons le confinement, soyons tous responsables

Pour lutter contre la propagation du Coronavirus COVID-19, un dispositif de confinement est mis en place depuis mardi 17 mars. Les déplacements sont interdits sauf dans certains cas et uniquement à condition d'être munis d'une attestation.

Publié le

Par arrêté préfectoral depuis le mercredi 8 avril, sont interdites dans les Hauts-de-Seine les ventes à emporter à partir de 21h. Les livraisons à domiciles sont toutefois autorisées.

Les déplacements sont limités

Pendant la période de confinement, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation de déplacement dérogatoire à télécharger ici et/ou d'un justificatif de déplacement professionnel à télécharger ici

Dans le cadre du déconfinement, les salariés franciliens qui emprunteront les transports en commun en heure de pointe pour se rendre sur leur lieu d'activité professionnelle devront se munir d'une attestation de déplacement professionnel signée par leur employeur à compter du lundi 11 mai. À ce jour, il s'agit d'une attestation provisoire qui sera remplacée par une version définitive lorsque le décret sur le déconfinement sera publié. Générez votre justificatif au format Word ou PDF.

 

À compter du lundi 6 avril, l'attestation de déplacement dérogatoire peut aussi être générée au format numérique (l'attestation de déplacement dérogatoire au format papier reste valable). Consultez le mode d'emploi et générez votre attestation en cliquant ici

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d'une affection de longue durée
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie
  • Convocation judiciaire ou administrative
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative

Les infractions à ces règles sont sanctionnées d'une amende de 135€ ou de 200€ en cas de récidive. En cas de majoration, l'amende passe à 450€ (décret paru au journal officiel du 29 mars 2020).
Consultez notre rubrique COVID-19 : Transports et déplacements pour en savoir plus.

Les recommandations de la préfecture des Hauts-de-Seine