Sport

Le skipper boulonnais Thomas Gaschignard a récupéré son bateau, le Ban Heole

Thomas Gaschignard avait dû abandonné l’édition 2019 de la Mini Transat suite à une avarie mi-novembre. Son bateau était à la dérive depuis, à 350 miles des côtes de la Guadeloupe. Il a décidé de partir le retrouver samedi 21 décembre, accompagné d'une petite équipe de navigateurs.

Publié le

Une semaine après son départ, Thomas Gaschignard et ses compagnons ont finalement retrouvé le Ban Heole, bateau du navigateur boulonnais. Le navire a rapidement était localisé et l'équipage a décidé de manoeuvrer pour le remorquer vers la Martinique. Après 45 jours de dérive, le Ban Heole a finalement été sauvé et n'a pas subi trop de dégats matériels. Il devrait rapidement refaire son apparition sur les océans.

Contraint à l'abandon

Engagé sur la Mini Transat, Thomas Gaschignard avait dû interrompre son aventure jeudi 14 novembre, à un peu plus de 800 milles de l’arrivée à cause de problèmes de safran et de pilote automatique. Le jeune navigateur boulonnais de 26 ans avait alors été récupéré en plein milieu de l'Atlantique par le bateau accompagnateur de la course qui l'avait conduit sain et sauf jusqu'à la Martinique . 

Une expédition pour sauver Ban Heole

Samedi 21 décembre, il est parti en expédition en mer avec deux amis pour essayer de récupérer son bateau Ban Heole toujours à la dérive à 350 milles des côtes de la Guadeloupe. " Nous espérons être sur zone dans la nuit de mardi, et les réparations devront commencer mercredi matin avec le levé du jour" expliquait le navigateur. Avec un peu de chance, je serai sur l'eau avec le bateau le 24 à minuit ! C'est bien la magie de Noël ! "  

L'équipage sur la terre ferme

Thomas Gaschignard et son équipage ont atteint la Guadeloupe samedi 28 décembre. Le navire a bien été sauvé et pourra participer à de nombreux autres Mini Transat à l'avenir. Le Ban Heole a dérivé pendant 45 jours et devra subir plusieurs réparations avant de reprendre la mer. Bravo à eux pour cette expédition inattendue et réussie. 

 

Soutenu par la Ville et parrainé par Stéphane Le Diraison, Thomas Gaschignard a pris le départ de la Mini Transat vendredi 4 octobre à La Rochelle. Longue de 4050 milles nautiques, cette course transatlantique en solitaire et sans assistance devait le mener jusqu'aux Antilles.  Après avoir franchi la ligne d'arrivée de la 1ère étape à Las Palmas de Grand Canaria au terme de 10 jours, 5 heures, 31 minutes et 13 secondes de course, il se classait à la 35e position en Série.  Mais son aventure s'était terminée bien plus tôt que prévu...