Sport

Mini Transat : clap de fin pour l'aventure de Thomas Gaschignard

Mauvaise nouvelle pour Thomas Gaschignard. Le jeune navigateur boulonnais a été contraint d’abandonner l'édition 2019 de la Mini Transat suite à une avarie de safran. Il a été récupéré sain et sauf.

Publié le

Engagé sur la Mini Transat, Thomas Gaschignard a dû interrompre son aventure jeudi 14 novembre, à un peu plus de 800 milles de l’arrivée au Marin. En cause, des problèmes de safran et de pilote automatique.

Le jeune navigateur boulonnais de 26 ans a été récupéré en plein milieu de l'Atlantique par le bateau accompagnateur de la course qui le conduit jusqu'à la Martinique. Il est en bonne santé et en sécurité. 

Soutenu par la Ville et parrainé par Stéphane Le Diraison, Thomas Gaschignard avait pris le départ de la Mini Transat vendredi 4 octobre à La Rochelle. Longue de 4050 milles nautiques, cette course transatlantique en solitaire et sans assistance devait le mener jusqu'aux Antilles. 

Mardi 15 octobre, il avait franchi la ligne d'arrivée de la première étape à Las Palmas de Grand Canaria au terme de 10 jours, 5 heures, 31 minutes et 13 secondes de course, se classant à la 35e position en Série.  Il termine finalement l'aventure bien plus tôt que prévu...