Le

à

Carré Belle-Feuille - Boulogne-Billancourt

Carré Belle-Feuille, Cinéma

Cycle documentaire : "Walden", de Daniel Zemmermann

Accueillie au sein du Carré Belle-Feuille, la médiathèque Landowski vous invite à parcourir l’histoire du cinéma documentaire en une traversée rythmée par six escales du samedi à 14h.

Ajouter à mon calendrier

Carré Belle-Feuille. Carré-Club. Entrée libre.
Téléchargez le programme

Samedi 18 novembre à 14h : Il n'y aura plus de nuit, d'Éléonore Weber

Des images filmées en caméra thermique depuis des hélicoptères en mission sur le théâtre des opérations. L’oeil insatiable des pilotes scrute le paysage. L’intervention a lieu sous nos yeux. Celui qui filme peut également devenir celui qui tue.

Samedi 16 décembre à 14h : Zo Rexen, d'Emanuel Licha

Zo reken, «  Os de requin  » est le surnom donné en Haïti au Toyota Land Cruiser, véhicule tout-terrain très prisé des ONG. Dans un pays en ébullition, un zo reken est détourné de son usage habituel pour devenir un espace mobile de rencontres et de discussions.

Samedi 13 janvier à 14h : The Last Hillbilly, de Diane Sara Bouzgarrou et Thomas Jenkoe

Dans les monts des Appalaches, à l’est du Kentucky, le portrait d’une famille à travers les mots de l’un des siens, qui en a écrit et interprété la voix-off, témoin d’un monde en train de disparaître. En présence de Raphaëlle Pireyre, critique de cinéma, rédactrice pour les Cahiers du cinéma, Bref et Images documentaires.

Samedi 3 février à 14h : Il mio corpo, de Michele Pennetta

En Sicile, le jeune Oscar récupère de la ferraille dans des décharges avec son père. À l’autre bout de la ville, Stanley, immigré nigérian, vit de petits boulots. Tous deux ont le même désir, celui d’une vie meilleure. En présence de la critique de cinéma Raphaëlle Pireyre.

Samedi 9 mars à 14h : Seuls, ensemble, de David Kremer

Mer de Barents, au coeur d’un été polaire sans nuit, un navire sillonne les hauts fonds sans relâche. Entrainés par un rythme industriel et soumis aux dangers de la pêche en haute mer, une trentaine d’hommes s’acharne pour quelques tonnes de poissons.

Samedi 27 avril à 14h : Walden, de Daniel Zemmermann

Walden comporte treize plans panoramiques à 360° de durées semblables. Chacun balaie le paysage de gauche à droite ; leur rythme absolument identique permet de les raccorder les uns aux autres en un même mouvement hypnotique. En présence de la critique de cinéma Raphaëlle Pireyre.