Duà

Cinéma, Conférence, Espace Landowski, Exposition, Musées, Evénement, Jeunesse

Jean Gabin : l'exposition est prolongée jusqu'au 15 janvier

Devant son immense succès, la grande rétrospective consacrée à Jean Gabin est prolongée jusqu'au dimanche 15 janvier. Vous êtes déjà plus de 27.000 à avoir découvert la vie et la carrière de cette icône du cinéma, Jean Moncorgé alias Gabin, qui a incarné la France et le XXe siècle plus qu'aucun autre acteur.

Ajouter à mon calendrier

Cette rétrospective raconte Gabin de son enfance aux Trente Glorieuses, de sa famille à Boulogne-Billancourt aux célèbres studios de la ville où il détient le record de films tournés, de ses débuts sur scène à ses rôles légendaires, de la 2e DB à sa passion pour la terre et les chevaux...

Jusqu'au 15 janvier 2023 au Musée des Années 30 (Espace Landowski)
Mardi au dimanche de 11h à 18h : 7€. Tarif réduit : 5€ (voir ici conditions et gratuité). Entrée gratuite pour tous le 1er dimanche du mois.
Visite guidée à 14h30 les dimanches 13 et 27 novembre, 11 décembre et 8 janvier 
>> Téléchargez le Kit presse

La programmation 

Entrée gratuite pour tous

  • Dimanches 2 octobre, 6 novembre, 4 décembre et 8 janvier.

Visites guidées 

  • Dimanches à 14h30 (1h30) : 13 et 27 novembre, 11 décembre et 8 janvier.
    Tarif : 8€ (entrée + visite), sans réservation dans la limite des places disponibles.
  • Dimanche 11 décembre à 14h30 : Parcours "L’âge d’or des studios"

    Redécouvrez un pan disparu de l’histoire de Boulogne-Billancourt, marquée par les prémices du cinéma dès la fin du XIXe siècle. Limité à 20 places.

      Tarif : 12€ (adhérents OTBB : 9.60€). Réservation : otbb.org ou 01 41 41 54 54

Jeune public (réservation par e-mail ici)

  • Les dimanches des enfants : Les studios de Boulogne-Billancourt (1h30)
    Dimanche20 novembre à 16h. De 6 à 10 ans. Tarif : 5,50 €.
  • Atelier en famille : Qui es-tu, Jean Gabin ?(1h30)
    Dimanches 4 décembre et 8 janvier à 14h. De 6 à 10 ans. 

Dédicaces du livre Jean Gabin (Éditions de La Martinière)

Dans le cadre du Salon du Livre de Boulogne-Billancourt (hôtel de ville, entrée libre) :

  • Samedi 3 décembre de 14h à 19h : Patrick Glâtre, commissaire de l’exposition
  • Dimanche 4 décembre de 15h à 18h : Mathias-Gabin Moncorgé, fils de l’acteur.

Cinéma Landowski : Le Quai des brumes, de Marcel Carné (1938)

  • Mardi 20 décembre à 19h45. La projection sera précédée et suivie d’un échange avec Kevin Elarbi, jeune comédien, réalisateur et auteur de Ma folle histoire du cinéma ! 

Conférences

En parallèle à l'exposition

Une icône de la France du XXe siècle

L’histoire de Boulogne-Billancourt est fortement marquée par la mémoire du cinéma, qu’elle fait régulièrement renaître en programmant des expositions majeures. Après Brigitte Bardot, Romy Schneider et Jean-Jacques Beineix, la ville consacre un hommage — le premier d’une telle ampleur — à un monstre sacré : Jean Gabin, qui a tourné plus du quart de sa centaine de films dans les studios de Billancourt et de Boulogne.

L'histoire de Jean Gabin est un peu la nôtre : son enfance sur les bords de l’Oise, puis chez ses grands-parents à Boulogne-Billancourt ; ses débuts dans son "métier de saltimbanque" ; ses rôles légendaires, de la crise des années 1930 au du réalisme poétique ; son engagement militaire lors la Seconde Guerre mondiale ; la transformation du pays après-guerre... sans oublier un véritable attachement à la terre et aux chevaux. 

La première rétrospective complète

Son jeu inimitable demeure gravé dans notre mémoire collective. Du flic au truand, du cheminot au chef de clan, du légionnaire au banquier, Gabin a incarné tous les Français avec puissance et sobriété. Un siècle de notre société, représenté par ses films les plus emblématiques, dont 26 furent tournés dans les illustres studios de Billancourt (La Grande Illusion, Le Jour se lève…) et de Boulogne (Touchez pas au grisbi, Le Chat, Deux hommes dans la ville…). Conçue en étroite collaboration avec la famille de l’acteur et les partenaires associés à la Ville, l’exposition décline sur 700 m² :

  • des objets authentiques conservés au Musée Jean-Gabin de Mériel
  • des effets personnels uniques confiés par le fils de l’acteur, Mathias Moncorgé
  • des trésors sortant pour la première fois des réserves de la Cinémathèque française
  • des pièces issues de la plus grande collection privée consacrée à Jean Gabin
  • du matériel cinématographique provenant des studios de Billancourt et de Boulogne
  • une quinzaine d’écrans projetant des extraits de films et de documentaires
  • Produits souvenirs en ligne 

Jusqu'au 15 janvier 2023 au Musée des Années 30 - Espace Landowski 
A voir : les photos "Jean Gabin, icône du cinémasur les grilles du square Léon-Blum
A lire : Boulogne-Billancourt et le 7e art, une histoire d’amour plus que centenaire
Boulogne-Billancourt, terre de cinéma - Gros plan sur les cinémas boulonnais de jadis

Jean Gabin évoque sa vie personnelle et sa carrière au micro de Léon Zitrone pour l'ORTF en 1959 :