Le

à

Espace Landowski - Boulogne-Billancourt

Conférence

La Yougoslavie fédérale, un état disparu, un état impossible ?

Dans le cadre du cycle du Forum universitaire "Les pays disparus".

Ajouter à mon calendrierRéserver en ligne

Les frontières africaines sont-elles les cicatrices de la colonisation et de la violence des impérialismes étrangers en Afrique ? Ce lieu commun a la vie dure. Mais, en cherchant à dénoncer l’arbitraire colonial, il réduit les configurations territoriales africaines à de simples conséquences de la domination européenne et fait des Africains des spectateurs passifs de leur propre histoire. Pourtant ces frontières sont, dans leur grande majorité, le reflet des dynamiques historiques internes de la région au XIXe siècle.

  • Mardi 10 mars à 14h30 : L'Afrique n'est pas victime de ses frontières

Par Camille LEFEBVRE, CNRS Auteure de Frontières de sable, frontières de papier. Histoire de territoires et de frontières, du Jihad de Sokoto à la colonisation française du Niger, XIXeXXe siècles (2015)

 

Les frontières d’un pays ne sont pas que physiques, elles sont aussi mentales. Que reste-t-il d’un État après qu’il ait disparu? Trois exemples seront donnés: la République démocratique d’Allemagne, la Yougoslavie fédérale et le Tibet autonome.

  • Mardi 17 mars à 14h30 : La Yougoslavie fédérale. Un État disparu, un État impossible?

Par Jean-Arnault Derens ou Laurent Geslin, Rédacteurs en chef du Courrier des Balkans, auteurs de Là où se mêlent les eaux. Des Balkans au Caucase, dans l’Europe des confins (2018) et Comprendre les Balkans: histoire, sociétés, perspectives (2007).

  • Mardi 24 mars à 14h30 : Le pays disparu. Sur les traces de la RDA

par Nicolas Offenstadt (Univ.ersité Paris I Panthéon-Sorbonne) , auteur de Urbex RDA : l’Allemagne de l’Est racontée par ses lieux abandonnés (2019) et Le pays disparu, sur les traces de la RDA (2018)

  • Mardi 31 mars à 14h30 : Le Tibet. Culture, histoire et pouvoir

par Pierre Rigoulot, Directeur de l’Institut d’histoire sociale et directeur de la revue Histoire et liberté. Auteur de Pour en finir avec la Corée du Nord (2018), Georges Albertini, Socialiste, collaborateur, gaulliste (2012) et Coucher de soleil sur la Havane : la Cuba de Castro, 1959-2007 (2007).