Santé

En cette période de crise sanitaire, la Ville de Boulogne-Billancourt se fait le relais des informations des autorités sanitaires pour servir et protéger au mieux la population.

Réouverture des équipements sportifs à partir du 22 juin

Suite aux annonces du Premier ministre le 28 mai 2020, les établissements recevant du public (ERP) en zone orange, et donc à Boulogne-Billancourt et dans l'ensemble de Grand Paris Seine Ouest, pourront rouvrir à partir du 22 juin. 
Dans cette 2ème phase, les gymnases, les salles de sport comme les piscines pourront rouvrir leurs portes au public selon un calendrier propre à chaque collectivité ou exploitant. Leur réouverture devra se conformer aux protocoles sanitaires élaborés par le ministère des Sports.
L’accueil des publics et la pratique sportive devront respecter strictement les consignes sanitaires en vigueur : 

  • Pas de rassemblement de plus de 10 personnes dans l’espace public
  • Respect de la distanciation physique
  • Aucun sport collectif ou de combat n’y sera pratiqué
  • Application des gestes barrières
  • Pas de contact entre les pratiquants. 


​​​​​​​Les piscines pourront rouvrir à partir du 22 juin en zone orange. 
Quant aux plans d’eau, aux plages, aux rivières, le Gouvernement a donné son feu vert pour une ouverture généralisée partout sur le territoire. 
S’agissant des bases de loisirs, elles peuvent ouvrir leurs portes à partir du 22 juin dans les zones orange.

Le ministère des Sports a élaboré des guides de reprise des activités sportives et un guide spécifique pour les équipements sportifs qui sont régulièrement réactualisés et consultables sur le site www.sports.gouv.fr

720.000 masques distribués à tous les Boulonnais du jeudi 7 au samedi 9 mai

Du jeudi 7 au samedi 9 mai, la Ville de Boulogne-Billancourt a distribué à tous les Boulonnais 120.000 masques normés lavables en coton tissé et 600.000 masques chirurgicaux. 250 agents volontaires ont été mobilisés pendant trois jours pour cette opération. Soucieuse de la sécurité sanitaire des habitants, la mairie travaille déjà à l'organisation de la prochaine distribution.

A Boulogne-Billancourt

Face à la crise sanitaire

  • Distribution de masques et de kits sanitaires aux professionnels de santé de la ville (EHPAD, infimier(e)s, médecins, laboratoires d'analyse). Plus de 12 000 masques et 4 000 flacons de gel hydroalcoolique ont ainsi été rassemblés et distribués depuis le début du confinement.
  • Liaison permanente avec l’Amicale des Médecins de Boulogne-Billancourt, l’Hôpital Ambroise Paré, le Centre de gérontologie des Abondances…

Ne renoncez pas à consulter !

Les messages sur le confinement et la crainte d’être contaminés jusque dans les salles d’attente, malgré les mesures de précaution mises en place, conduisent de nombreux patients ou familles à retarder ou à éviter le recours aux soins. Il existe un risque important de retard de diagnostic, de complications évitables et de perte de chance pour les patients.

  • Continuer de faire appel à votre médecin généraliste ou spécialiste pour vous ou vos enfants.
  • Les médecins de ville ont maintenu leur cabinet ouvert dans des conditions qui tiennent compte de la protection de leurs patients.
  • Ils se sont également organisés pour proposer des dispositifs de téléconsultation et des contacts téléphoniques avec leurs patients qui nécessitent un suivi régulier.
  • Appeler le 15 en cas de symptômes évocateurs d’une urgence vitale (douleur thoracique, paralysie, trouble de la parole ...).

Les cliniques vétérinaires ouvertes

Pour les situations d’urgence ou risquant d’impacter le bien être de votre animal, certains cabinets continuent de les recevoir, la plupart sur rendez-vous et dans le respect des gestes barrière. Contactez les cliniques au préalable pour les achats d’aliments et médicaments. 

Réouverture du centre de dépistage des cancers des Hauts-de-Seine

Le site du Centre de dépistage des cancers des Hauts-de-Seine a rouvert le lundi 11 mai. Les locaux restent toutefois fermés au public en raison des conditions sanitaires actuelles. Vous pouvez contacter le centre de dépistage des cancers de 9h à 17h :

Dispositifs pour les personnes autistes

La situation de confinement strict peut être difficile à gérer pour les personnes autistes et leur entourage. Pour vous aider :

Hoptisoins, une plateforme au service des professionnels de la santé

Pour faciliter le quotidien des professionnels mobilisés, l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) a mis en place Hoptisoins, une plateforme proposant un bouquet de services en ligne : hébergement, transport, garde d’enfants, alimentation, livraison de courses, accès à des caisses prioritaires, services à domicile, taxi pour le trajet domicile-travail, hébergement en chambres d’hôtel...

CoviDiab, pour les personnes diabétiques  

L’AP-HP a lancé CoviDIAB, une application nationale d’information, de prévention et d’accompagnement, destinée aux patients diabétiques confinés. Réponses claires et vérifiées, conseils pratiques personnalisés : l'application entièrement gratuite est accessible sur un smartphone, une tablette ou un ordinateur : il suffit simplement de créer son compte en ligne.

CoviDom, pour suivre les patients porteurs ou suspectés de Covid-19

L’application COVIDOM est destinée au télésuivi à domicile des patients de plus de 16 ans porteurs ou suspectés de Covid-19 qui ne présentent pas de signe de gravité et ne nécessitent pas d’hospitalisation. Elle est mise à disposition des médecins et des établissements de santé d’Île-de-France, afin de préserver du temps médical pour les situations les plus prioritaires. Le suivi est assuré 7 jours sur 7, par 30 cellules permanentes constituées de 4 intervenants et 1 médecin. Disponible gratuitement sur l’AppStore et sur Google Play, une version pédiatrique existe.

MedicaLib, pour le retour à domicile  

Afin de libérer rapidement des lits pour accueillir les patients gravement atteints du COVID-19, l’AP-HP peut utiliser gratuitement la plateforme medicalib.fr pour faciliter le retour à domicile des patients en fin d’hospitalisation. Basée sur la géolocalisation et la disponibilité en temps réel, elle permet de trouver en moins d’une heure un professionnel de santé disponible et proche du domicile du patient. 

Organisation de 5 journées de collectes de sang avec l'Etablissement français du sang : 

  • Clinique vétérinaire des Passages (160 bis, rue d'Aguesseau) : 9h-19h sur rdv. Service de garde (vétérinaire présent la nuit du vendredi au dimanche) - 01 46 05 30 50.
  • Clinique Vétérinaire Europa Girard-Parlier (54, avenue Pierre-Grenier) 9h-18h (samedi 9h-16h, fermé le dimanche) - 01 46 08 18 95
  • Clinique vétérinaire Euzenat-Leresche (6, rue Liot) : 9h-12h30 / 14h30-18h (samedi 9h-13h puis ligne transférée à domicile) - 01 47 61 99 33.
  • Clinique vétérinaire Dr Klapp (91, avenue Jean-Baptiste-Clément) : lundi au vendredi 9h-12h30 / 16h30-19h sur rdv, 1 personne par animal (fermé samedi) - 01 48 25 50 61.
  • Cabinet vétérinaire Dr Chaïbi (69, route de la Reine) : Sur rdv, horaires limités - 01 46 05 69 53
  • Clinique vétérinaire Dr Bismuth (24, avenue Jean-Baptiste-Clément) : 24h/24h - 01 46 89 49 49.
  • Cabinet vétérinaire Dr de Wailly (3, rue de l'Église) : Fermé (accueil téléphonique assuré) - 01 46 05 20 35.

Addictions : les services d’aide à distance

Avec la crise sanitaire actuelle, de nombreux dispositifs d’aide à distance continuent de fonctionner par téléphone, forums et chats sur internet pour procurer information, soutien, conseil et orientation aux usagers de substances psychoactives et à leur entourage.

Psy Idf, une ligne d’écoute pour les proches de personnes en souffrance psychique

L'Agence régionale de Santé Île-de-France a lancé Psy Île-de-France, une plateforme d’écoute régionale (01 4800 4800, numéro gratuit de 13h à 21h) destinée aux aidants et membres de l’entourage d'une personne en souffrance psychique. Il peut s'agir d'un proche confiné chez lui, avec les siens ou hospitalisé, en situation de stress ou touché par une pathologie psychiatrique, avec une addiction, le cas échéant en rupture de soins ou de traitement, dont le comportement est préoccupant.

  • Et aussi : le dispositif national de soutien psychologique (0 800 130 000) -  24h/ 24 et 7 jours/7.

COVID-19 - Que faire en cas de symptômes ?