Groupe "La ville citoyenne"

LE MAIRE AURAIT-IL PERDU LA MAIN ?

Pierre-Christophe Baguet est tombé tout petit dans le chaudron de la politique. Son rêve de toujours a été de devenir maire de Boulogne-Billancourt. Et il l’a réalisé en devenant maire en 2008, puis en étant réélu en 2014.

On l’a de tout temps considéré comme un très habile manoeuvrier, traçant son chemin au milieu des querelles politiciennes qui ont toujours caractérisé la droite boulonnaise.

Mais aujourd’hui, on peut légitimement se demander s’il n’a pas perdu la main. Il y a eu en effet :

L’épisode Guéant. Pourquoi diable le députémaire qu’il était a-t-il fait appel à Claude Guéant pour lui succéder au Palais Bourbon ? Claude Guéant n’était pas boulonnais et n’avait jamais exercé dans la ville la moindre responsabilité locale. C’était à coup sûr faire le lit du « meilleur ami du maire » Thierry Solère, qui l’a emporté et a renvoyé Claude Guéant à ses difficultés judiciaires.

L’épisode Fillon. Le maire et sa majorité ont apporté un soutien sans ambiguïté à la candidature de François Fillon. Le résultat a été la défaite cinglante de François Fillon, donné pourtant grand favori deux mois avant les élections présidentielles et son élimination pour le second tour qui a vu le succès d’Emmanuel Macron.

L’épisode Solère. Le député de Boulogne-Billancourt ayant sollicité le renouvellement de son mandat, Pierre-Christophe Baguet s’y est opposé de toutes ses forces, poussant à la candidature l’une de ses adjointes, dont il était… le suppléant ! Résultat : Thierry Solère a été confortablement réélu.

L’épisode Bellamy. Pierre-Christophe Baguet a activement soutenu la candidature de François-Xavier Bellamy, découvert par Laurent Wauquiez. La liste Bellamy a obtenu dans notre Ville 16 % des voix, contre plus de 40 % pour celle de la République en Marche.

L’épisode Bolloré. Négocié dans le secret il y a deux ans, le projet de campus de bureaux a avorté au prétexte avancé par le promoteur d’une prétendue incompatibilité entre son projet et le nouveau PLU, mis au point récemment, lors de la médiation juridictionnelle que nous avions suggérée. On ne peut que souligner que la viabilité d’un projet s’apprécie à partir d’un document d’urbanisme définitif, ce qui n’était
pas le cas lorsque la SPL a contracté avec Monsieur Bolloré.

Que fera le maire aux prochaines élections municipales ? Persistera-il dans des combats politiciens dont nos concitoyens ne veulent plus ?

 

Groupe « La Ville Citoyenne »
Pierre Gaborit, Judith Shan,
Vincent Guibert, François Thellier.
Permanence : 169, rue Gallieni, 92100 Boulogne-Billancourt.
Tél. : 01 48 25 63 61/Fax : 01 48 25 73 97.
Courriel : contact@lavillecitoyenne.fr
Les élus vous reçoivent mercredi et samedi sur rendez-vous.
www.lavillecitoyenne.fr • Twitter @villecitoyenne