Patrick Bock

Photographe, Patrick Bock voit avec l'oeil du sculpteur, du peintre, de l’architecte et du philosophe. Dans un style qui synthétise habilement l’esthétique asiatique, ses clichés sont d’une simplicité essentielle qui confine à la liberté.

Impossible de ne pas penser aux Seascapes de Sugimoto, l’art minimaliste et l’art conceptuel américain, environnement artistique dans lequel l’artiste a grandi.

Le photographe capture la mer en ne conservant que ses éléments essentiels : l'air et l'eau. Les deux éléments se partagent l'espace de l'image et se résument en s’opposant ou en se mêlant en un tout indiscernable. Seuls le temps et la lumière participent des transformations naturelles. L’artiste supprime de la photographie toute distraction et réduit l'image à la pure forme et aux nuances de couleur et lumière. Dépourvues de narration, ses photographies deviennent des concepts; des espaces de liberté dans lesquelles relier les événements et les moments; des images mentales dont la matérialisation est rendue possible grâce à un contrôle strict du médium photographique et du processus manuel de l'impression personnellement suivi par l'artiste.

Avec sa caméra 4x5, Patrick Bock utilise la technique de la longue exposition, qui permet de fondre les parties d'une image en mouvement et exalter la lumière dans les scènes nocturnes ou sombres. Les images qui en résultent sont élégantes et raffinées. Le photographe affranchit la photographie de l'obligation de réalité en la rapprochant de la peinture et nous engage dans le même temps dans une réflexion sur le temps, l'éphémère et la mémoire. En effet, l’observation de ses images s’accompagne d’une soudaine et puissante sensation de compréhension. A la fois, la simplicité mais aussi la force des deux éléments, ciel et mer, nous saisissent : comme si on pouvait s’immerger dans l’immensité et essayer de la comprendre suspendu à sa beauté tranquille. Magie... Il est difficile de comprendre l’immense, nous l'interprétons en le remplissant avec nous-mêmes.