L'expérience de réalité augmentée

Point d’orgue de l’exposition, l’expérience de réalité augmentée imaginée par la start-up Realcast proposait aux Boulonnais, petits et grands, une immersion gratuite, ludique et interactive dans l’église Notre-Dame à la fin du XIXe siècle.

Se retrouver dans un lieu historique, projeté dans le passé, en interagissant avec des personnages, c’est le concept imaginé par Realcast, une jeune start-up créée en 2017 par deux anciens d’Ubisoft et de SoftBank Robotics, Diego Fernandez Bravo et Nino Sapina. Après le musée du Quai Branly et le château de Chamarande en 2018, et avant le nouveau musée de la Libération en août 2019, la jeune entreprise incubée à la Station F a posé son univers virtuel à l’hôtel de ville de Boulogne-Billancourt à l’occasion de cette exposition-événement.

« Grâce aux photos et aux archives de la Ville, nous avons pu élaborer des reconstitutions fidèles. »

Pendant un véritable voyage dans le temps de douze minutes, le joueur évoluait dans l’espace dédié de 38 m2, muni d’un casque Hololens. Dans la peau de l’architecte Eugène Millet en 1860, il participait à la restauration de l’église et voyait le bâtiment changer sous ses yeux.

Tout au long de l’expérience, les Boulonnais étaient guidés par un petit personnage virtuel, imaginé par Realcast. Née dans l’église Notre-Dame de Boulogne, la chauve-souris violette Imelda connaissait bien l’histoire de l’édifice et le travail d’Eugène Millet. « Ce personnage attachant, dont le nom vient du XIVe siècle, se déplace dans la zone de jeu pour indiquer des détails sur l’hologramme ou sur les bâches. » Très simple, intéressante et ludique, l’expérience était adaptée aux curieux de tous âges, dès 8 ans accompagné d’un adulte et seul à partir de 12 ans. Près de 6500 visiteurs en ont fait l'expérience !