Données générales

Boulogne-Billancourt compte 120 071 habitants, ce qui place la commune au premier rang des Hauts-de-Seine et au 31e rang de France.

Par rapport au dernier recensement mené en 2011, la légère augmentation correspond à l’accroissement naturel car le nombre des naissances (1 608) est supérieur à celui des décès (723). Cette donnée entraîne un rajeunissement de la population puisque, désormais, 61,1 % des Boulonnais ont moins de 45 ans (contre 60,6 % l’an dernier).

Sur le plan économique, Boulogne-Billancourt a enregistré 1 263 nouveaux emplois et plus de 2 800 créations d’entreprise, démontrant sa grande attractivité. 

Autre bonne nouvelle, les Boulonnais empruntent de plus en plus les transports en commun pour se rendre au travail : ils sont aujourd’hui plus de 44 % à les privilégier (contre 38 % auparavant). 

2 945 Boulonnais de plus en six ans 

Plus de 1 600 naissances chaque année

La progression de la population est essentiellement liée à l’excédent de naissances sur les décès alors que le solde migratoire est négatif. Sur la période 2011-2016, le solde migratoire représente une sortie nette de 1 549 habitants. Le solde naturel, avec un excédent de 4 974 naissances sur les décès, explique la croissance démographique de la commune.

Naissances et décès domiciliés 

Près des deux tiers des Boulonnais ont moins de 45 ans

L’augmentation maîtrisée de la population se caractérise aussi par un rajeunissement des Boulonnais, avec une progression du nombre des moins de 29 ans (+ 2 000 entre 2011 et 2016). Près des deux tiers des Boulonnais ont aujourd’hui moins de 45 ans (61,1 %). L’âge moyen de la population est de 39 ans. Il est stable.

L’analyse des mouvements démographiques montre que la population entrante est jeune. Les migrations apportent donc essentiellement une population de cadres ou de jeunes actifs, dont beaucoup sont encore célibataires et s’installent sur la commune à la suite de leur insertion professionnelle ou de leur installation dans une vie conjugale.

Ainsi, les flux migratoires participent à la fois à rajeunir la commune, limiter le vieillissement et augmenter le nombre de cadres et de professions intellectuelles supérieures. 

Population par grandes tranches d'âge

Plus de femmes que d'hommes

Boulogne-Billancourt compte 52,7 % de femmes. Ce chiffre est plus élevé que la moyenne des autres villes (50,2 %). Les garçons sont majoritaires uniquement dans la tranche 0-14 ans. Dans les autres catégories d’âge, les femmes sont toujours plus nombreuses. La plus grande différence se situant dans les âges les plus avancés, compte tenu de l’espérance de vie des femmes plus importante que celle des hommes.

Population par sexe et âge en 2016

Une ville adaptée à la vie de famille

De nombreuses écoles et crèches, une offre culturelle, sportive et de loisirs importante, des parcs et des squares... Boulogne-Billancourt coche toutes les cases pour offrir le meilleur cadre de vie aux familles. Elles sont de plus en
plus nombreuses à s’installer ou à se développer sur Boulogne-Billancourt. On dénombre 13 196 couples avec enfant(s), soit 557 de plus qu’en 2011. 

Boulogne-Billancourt comptabilise une capacité de 2 647 places d’accueil dans les structures collectives en 2018. Les structures communales dominent, avec 56 % des places disponibles. Selon la CAF, le taux de couverture global est en progression. Il est de 80,30 places pour 100 enfants de moins de 3 ans. Ce taux est supérieur à celui du territoire de Grand Paris Seine Ouest, et Boulogne-Billancourt se situe parmi les communes les mieux dotées du département des Hauts-de-Seine. Les classes d’âge scolarisées sont relativement stables sur les dernières années, dans le primaire et le secondaire.

Ménages selon leur composition

Une majorité de diplômés de l'enseignement supérieur

Boulogne-Billancourt conforte sa première place dans le classement des villes les plus diplômées de France. Le nombre de personnes diplômées de l’enseignement supérieur a gagné 8 points par rapport à 2011. Dans le même temps, le
pourcentage de personnes sans diplôme ou ayant au plus le brevet des collèges a chuté de 5 points. 

Diplôme le plus élevé de la population non scolarisée de 15 ans ou plus (en %)

Terre d'attractivité économique et de créations d'entreprise

Particulièrement bien desservie par les transports, coeur d’un pôle économique majeur, Boulogne-Billancourt compte plus de 86 000 emplois. Un chiffre en augmentation constante depuis plusieurs années : + 7 176 par rapport à 2010, soit une progression de 8,3 %. Le secteur économique est particulièrement dynamique ces dernières années, comme le montre le nombre de créations d’entreprise, avec 2 813 nouvelles sociétés comptabilisées en 2018, soit un bond de + 13 %.

Emploi et activité

Évolution des créations d'entreprise

Plus de 17 000 Boulonnais travaillent dans leur ville

Les Boulonnais sont en proportion plus nombreux que les alto-séquanais travaillant dans leur commune de résidence (28,6 % contre 21,9 %).

Lieu de travail des actifs de 15 ans ou plus ayant un emploi qui résident dans la zone

Les transports en commun toujours plus utilisés

Déjà mode de transport privilégié des Boulonnais depuis plusieurs années pour se rendre au travail, les transports en commun gagnent encore en popularité. 44,4 % les utilisent, soit 6,4 points de plus par rapport au dernier recensement (38 %). La voiture est de plus en plus délaissée. Il ne reste plus que 29,3 % des Boulonnais à l’utiliser contre 33 % l’an dernier.

Part des moyens de transport utilisés pour se rendre au travail en 2016

Les chiffres publiés par l’Insee sont ramenés au 1er janvier 2016 car ils sont calculés à partir des informations collectées lors des recensements de 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018. Ils sont ensuite ramenés à la date du milieu de la période. 

La population municipale comprend les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune. Elle inclut les personnes sans abri ou résidant habituellement dans des habitations mobiles recensées sur le territoire de la commune ainsi que les détenus dans les établissements pénitentiaires de la commune. 

La population comptée à part comprend certaines personnes dont la résidence habituelle est dans une autre commune mais qui gardent un lien de résidence avec la  commune. Elle inclut, par exemple, les élèves ou étudiants majeurs qui logent pour leurs études dans une autre commune mais dont la résidence familiale est située sur le territoire de la commune, ou les personnes résidant dans une maison de retraite située dans une autre commune mais qui ont conservé une résidence familiale sur le territoire de la commune.

La population totale est la somme de la population municipale et de la population comptée à part.