Histoire et missions

Le service des Archives de la Ville s’organise autour de quatre principales missions : la collecte, la conservation, le classement et la communication des documents produits par la commune ou intéressant son histoire.

Les municipalités successives ont toujours veillé à la bonne conservation des archives et un emplacement leur est réservé au dernier étage du nouvel hôtel de ville inauguré en 1934.  En 1986, un service des Archives est officiellement créé ; son histoire est en constante progression avec :

  • l’aménagement de cinq magasins équipés de rayonnages,

  • l’installation des bureaux du service au rez-de-jardin en 1993 en liaison directe avec les magasins du sous-sol,

  • l’ouverture en 2002 d’une salle de lecture permettant d’accueillir les lecteurs effectuant des recherches dans de bonnes conditions.  

Ses missions : un service administratif et culturel

Le fonctionnement d’un service d’archives communales s’organise autour de quatre principales missions : la collecte, la conservation, le classement et la communication des documents produits par la commune ou intéressant son histoire.

La collecte des documents concernant l’histoire de la ville s’effectue auprès des services municipaux et des particuliers. Elle porte sur les documents anciens comme sur ceux qui sont produits aujourd’hui et qui constitueront la mémoire de demain. Tout type de document est important pour les Archives (documents écrits, affiches, plans, photographies, cartes postales, cassettes, CD…).

La conservation des documents «   est organisée dans l’intérêt public tant pour les besoins de la gestion et de la justification des droits des personnes physiques ou morales, publiques ou privées, que pour la documentation historique de la recherche  » (Loi n° 79-28 du 3 janvier 1979).

Le classement des documents : le personnel a une double vocation, administrative et culturelle ; il vérifie les versements des archives, prépare les éliminations, reclasse les documents anciens et réalise des fichiers et inventaires, transformant ainsi des dossiers administratifs en matériaux historiques.

La communication aux services et au public : les services municipaux viennent régulièrement consulter ou emprunter les documents qu’ils ont versés. Les Archives ont aussi vocation à accueillir les étudiants, les historiens, les curieux d’histoire locale et les généalogistes.
Les Archives participent aussi à la vie culturelle
de la commune et à la mise en valeur de son patrimoine historique :

  • en fournissant les documents originaux qui constituent la source première de l’histoire de la commune,

  • en organisant ou en participant à des expositions,
  • en accueillant les visites scolaires.

Les archives municipales de Boulogne-Billancourt bénéficient du soutien financier du département des Hauts-de-Seine.